Le MFRB (Mouvement Français pour un Revenu de Base), lance un projet de concours de nouvelles sur le thème : « En 2068, le revenu de base est instauré… »

Imaginez…

En 2068, le revenu universel de base est une réalité dont tout le monde peut profiter automatiquement, de droit, inconditionnellement, individuellement, toute la vie.

Comment en est-on arrivé là ? Va-t-on assister à un foisonnement d’initiatives ou à un encouragement à l’oisiveté ?

Il s’agit de mettre son imagination au pouvoir, de devenir un·e pionnier·e imaginaire d’un quotidien réinventé.

Genèse de la conquête de ce droit, vie quotidienne dans ce possible nouveau monde (de la prospérité partagée ? ), organisation sociale, politique, systèmes de gouvernance… Toute liberté pour inventer et construire la réalité de demain est laissée aux auteur·e·s en herbe.

Le montant du revenu de base est aussi laissé à l’imagination de l’auteur·e : revenu de complément ou d’autonomie ? C’est à vous d’en décider, avec les conséquences que vous lui ferez porter !

Avec ce projet, il s’agit de faire de la politique autrement en accordant une grande liberté à l’imagination pour contredire un peu l’hégémonie mentale du libéralisme ambiant. D’autres mondes sont possibles disent certain·e·s, et l’exploration des possibilités qu’offrirait un revenu de base généralisé est l’ambition affichée du concours ouvert par le MFRB.

Pour faire avancer des idées un détour par la littérature n’est pas inutile, sans compter le plaisir d’écrire (et/ou de lire) comme gratification supplémentaire et immédiate.

Format

Il s’agit pour les participant·e·s au concours d’écrire une nouvelle assez courte (5600 mots maximum), d’imagination politique, de science-fiction sociale, dans laquelle les auteurs.e.s imagineraient à quoi ressemblerait la société avec un revenu de base tel que défini par le MFRB, à savoir : universel, inconditionnel, individuel, cumulable et inaliénable.

Plusieurs approches sont possibles : vie quotidienne, politique, écologie…

Plusieurs trames également : les auteurs peuvent aussi bien raconter la mise en place du revenu universel que décrire une société où ce droit est établi depuis longtemps.

C’est donc un essai de pure imagination, d’appropriation de cette idée et par là également un essai de réflexion sur notre société et notre monde actuel.

Règlement

Le concours est ouvert à tou·te·s, sans distinction de nationalité ni de lieu de résidence. Pour concourir, les nouvelles, rédigées en langue française, doivent respecter le présent règlement, sous peine d’élimination.

Thème : « En 2068 le revenu de base est instauré et acquis en France ».

Nombre de mots : entre 750 et 5600 mots

Date limite d’envoi : 31 août 2020*

Où envoyer les manuscrits : sous format éléctronique uniquement, sous format Word (.doc) ou OpenOffice (.odf), à l’adresse concours-nouvelles@revenudebase.info avec en première page le nom, prénom et coordonnées de l’auteur (téléphone et mail).

Les textes soumis doivent être libres de droit. Ils doivent être la production de leur auteur et ne pas avoir déjà été publié ou avoir déjà reçu un prix.

L’envoi de plusieurs textes annule automatiquement la participation.

Les membres du jury ne sont pas autorisé·e·s à participer au concours.

La participation des mineur·es est soumise à la production d’une autorisation parentale.

Le jury est constitué de membres du MFRB et de personnalités impliquées dans les domaines littéraires et associatifs. La délibération finale du jury aura lieu en novembre 2020.

Le concours fera publier les meilleures nouvelles. Les auteur·e·s en seront informé·e·s par retour de mail.

* La date limite d’envoi a été repoussée suite à la crise sanitaire.

Info pratiques

Toute l’actualité du concours est à retrouver sur la Page Facebook du concours

Contact : Julie Rozé

Vous voulez participer ? C’est par ici :

    Je veux participerJ’ai des questions

    Recopiez le code :
    captcha

    X