KELA, l’assurance sociale finlandaise, a annoncé le 14 décembre que le parlement finlandais autorise l’expérience d’un revenu de base. L’expérimentation va débuter dès janvier 2017.

Adaptation française : Barbara Carnevale

Le ministère des affaires sociales et de la santé de la Finlande a ébauché une proposition législative en faveur de cette expérimentation en août et soumis la proposition au parlement après une audition publique autour du projet de proposition. La proposition a levé certaines controverses, en partie dues à la somme relativement basse du revenu de base proposée (560 euros), mais aussi au sujet de l’échantillon de bénéficiaires étant constitué uniquement de personnes non employées dans le pays.

De plus, la base de l’expérience n’induit pas de changement sociétal majeur dans sa conception. Un échantillon de 2000 individus choisis au hasard parmi les personnes en âge de travailler, bénéficiant de l’assurance chômage, vont toucher un revenu de base de 560 euros par mois pendant une période de deux ans.

L’objectif premier de l’expérimentation est d’évaluer si un revenu inconditionnel de base ferait la promotion de l’emploi. Le taux d’emploi parmi les bénéficiaires d’un revenu de base sera analysé en comparaison avec un groupe d’individus également observé qui, lui, continuera de percevoir les allocations chômage traditionnelles.

Le site internet de l’assurance sociale finlandais (KELA) déclare que le gouvernement finlandais est intéressé par le revenu de base en raison de son potentiel « à réduire la charge de travail engagée par l’assistance financière »,  «à libérer du temps et des ressources pour d’autres activités comme travailler et rechercher un emploi ». L’expérimentation va également utiliser les données pour estimer le coût d’une implémentation d’un revenu de base à travers tout le pays.

Les 2000 sujets de l’expérimentation vont être choisis au hasard, sur la base d’un échantillon grâce à un algorithme et contactés dès la fin du mois de décembre. La participation sera obligatoire pour les sélectionnés.

Les premiers paiements seront versés aux bénéficiaires dès la 9 janvier 2017 et vont se renouveler de manière automatique jusqu’en décembre 2018.

Pour plus d’information  vous pouvez vous rendre sur la page web dédiée du KELA, Basic Income Experiment 2017–2018


Article original publié sur le site du BIEN par Kate McFarland.