Le réseau coréen pour un revenu de base (BIKN) tenait en juin dernier une conférence internationale sur “la politique locale et le revenu de base” à l’Université Sogang de Séoul. Parmi les participants figurait Zhiyuan Cui, professeur en administration et politique publique à l’université Tsinghua de Pékin, une des plus prestigieuses universités chinoises.

Dans cette interview réalisée par Enno Schmidt, Zhiyuan Cui plaide pour un revenu de base inconditionnel qui constituerait, à son sens, la voie la plus logique pour la Chine post‐communiste. Il estime que dans le système social occidental, l’octroi des prestations sur la base d’une évaluation des ressources représente une atteinte à la vie privée.

Voir la vidéo (par Enno Schmidt, version anglaise sous‐titrée en français) :